© Dossiersmarine - Copyright 2005-2020 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Frégates mixtes de 2e rang (suite) -
Zénobie

Plans de transformation de Lisleferme.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

conversion

en service

rayé

Zénobie

Toulon

3-1828

29-7-1847

31-3-1849

16-10-1856

11-9-1859

7-8-1868

caractéristiques

déplacement

2350 t

dimensions

origine : 52.50 x 13.40 x 7.05 m

motorisation :

57.14 x 13.78 x 6.35 m

vitesse

8.92 n

effectif

388/440 h

propulsion

1 hélice à puits - machine à vapeur type Schneider de 200 chn, 600 chi

voilure : 2.192 m² (3 mâts carré)

Machines Schneider ; 4 chaudières tubulaires ; hélice double bipale de 4,6 m de diamètre ; pas 6,4 m; puits d’hélice. charbon : 180 t

armement

origine : bat. 4x80 obusiers + 24x30 NR2- gaill. 8x30 obusiers + 2x30 rayés

1859 : bat. 4x22cm NR1 +24x30 NR2 - gaill. 8x16cm + 2x30 rayés

1865 : bat: 10x30 + 10x16cm - gaill : 4x16cm rayés

Historique

1-8-1848 : commission de port.

1-1 ou 31-3-1849 : armé.

14-2-1850 : armé à Toulon en flûte de 8 canons pour transporter à Montevideo 450 soldats.

8-4-1850 : arrivée à Montevideo.

29-10-1850 : à Montevideo.

26-12-1851 : à Montevideo.

1852 : stationnaire à Montevideo (CF d'Aboville).

2 au 8-3-1852 : de Montevideo à la Plata.

11-4 au 15-6-1852 : de Bahia à Toulon.

27au 30-4-1854 : escale à Deal (GB) avec l'escadre de la Baltique, pour cause

de mauvais temps.

20 au 29-5-1854 : escale à Kiel avec l'escadre française.

28 au 30-9-1854 : de Cherbourg vers Brest.

1855 : escadre de la Baltique.

Zénobie - plan de voilure

16-10-1856 : début des transformations en frégate mixte.

11-9-1859 : remis en service.

25-6-1860 : sur rade à Beyrouth.

7-1863 : au Pirée.

15-5-1866 : appareillage de Gorée.

28-5-1866 : arrivée au Gabon, en route vers l'Angola.

28-5-1866 : appareillage du Gabon pour l'Angola.

1-1867 : de Saint-Louis pour le Gabon.

20-1-1867 : départ du Sénégal.

23-1 au 2-2 : escale au Cap-Vert.

13-2-1867 : escale à Sierra-Leone, puis Grabd-Bassam et Quita.

4-3-1867 : au Gabon.

3-12-1867 : arrivée à Lagos (pavillon de CA Fleuriot de Langle), venant du Gabon.

2-3-1868 : arrivée à Gorée,

6-3-1868 : appareille de Gorée pour Brest, venant du Gabon.

7-8-1868 : rayée - démolition.

Amazone

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Amazone

Brest

2-1-1845

30-3-1858

1-4-1859

21-12-1872

caractéristiques

déplacement

origine : 2 260 t, puis 3 155 t, 1500 tpl

dimensions

origine : 52.00 x 14.07 x 6.30 x 7.19 (c) m

1856 après allongement sur cale

: 76.16 x 14.06 x 6.24 x 7.04 (c.) m,

effectif

441 (origine) ; 211 (version transport)

propulsion

1 hélice à puits - machine à vapeur type Mazeline - 160 ch

Machine Mazeline à 2 cylindres à bielles renversées : d = 1,3 m ; c = 0,8 m ; hélice 2 ailes triple de 4,8 m ; puits d’hélice ; consommation : 1,75

kg/chi/h à 8,7 n

armement

50 c : bat : 28x30 - gaill : 18x30 caronades + 4x16cm obus.

puis 4x30 NR2 (armé en transport)

Historique

13-1-1859 : appareille de Gorée pour St Louis.

1-12-1859 : appareillage de Brest pour les Antilles et la Guyane.

8-1-1860 : appareillage de Toulon

26-5-1860 : appareille de Toulon pour Gênes afin de rembarquer des troupes (Cpt Réchameil).

2-6-1860 : retour à Toulon avec 2400 pax, avec une avarie de machine. C'est l'Eylau qui le remorquera pour entrer dans le port.

5-1-1861 : appareillage de Toulon pour la Guyane avec 374 forçats.

31-7-1861 : de Toulon pour Cayenne ( Cdt Béchameil).

2-2-1862 : appareillage de Cherbourg pour amener de l'artillerie à Vera-Cruz (Mexique). Il stationnera jusqu'au 20 août comme navire-hôpital.

10-3-1862 : à Fort-de-France.

14 au 16-3-1862 : relâche à St Thomas.

20-3-1862 : à Vera-Cruz;

5-1-1863 : appareillage de Toulon vers la Guyane avec 500 forçats (7e voyage).

1-6-1863 : armé à Toulon, en attente départ pour Cayenne.

9-6-1863 : départ pour Cayenne.

17-8-1863 : départ de Basse-Terre pour la France.

9-3-1864 : départ de Toulon pour Cayenne avec des forçats.

2-5-1864 : de Guyane vers la Martinique.

6-5 au 31-5-1864 : escale à Fort-de-France et Guadeloupe.

29-6-1864 : arrivée à Toulon.

1-8-1864 : transport de 500 forçats en Guyane, puis affectée au Mexique pour

le transport de bétail sur pied depuis la France.

20-10-1864 : à Fort-de-France, venant de Vera-Cruz.

5-12-1864 : de Vera-Cruz et la Havane pour Toulon avec un bataillon du 99e

de ligne (1129 pax).

20-1-1865 : retour du Mexique.

18-3-1865 : de Toulon pour la Guyane avec 500 forçats

6-5-1865 : arrivée à Fort de France, venant de Cayenne et Toulon.

28-6-1865 : retour à Toulon (CF Barthes) avec 689 pax.

24-12-1865 au 18-3-1866 : de Vera-Cruz à Toulon avec escale de 6 jours à la Havane - 900 pax

17-9-1866 : désarmé à Toulon.

5-2-1867 : appareille de Toulon avec des forçats pour les îles du Salut (CF Souzy).

29-8-1867 : de Fort-de-France pour Toulon;

6 à 10-1867 : appareillage de Toulon pour le Sénégal, les Antilles et la Guyane.

3-6-1868 : de Toulon pour une campagne de 5 mois de ravitaillement pour la COA, la Guyane et les Antilles (Cdt Souzy).

25-12-1868 : appareille de Toulon pour Oran.

31-12-1868 : arrivée à Oran pour embarquer des hommes et des chevaux pour le Sénégal.

25-12-1868 : appareille de Toulon pour Oran.

31-12-1868 : à Oran pour embarquer spahis et chevaux.

2-1-1869 : appareille de Oran pour Gorée, Cayenne et les Antilles.

15-1-1869 : mouillage devant St Louis du Sénégal pour débarquer ses passagers et appareillage le lendemain vers Cayenne (CF Souzy).

7-4-1869 : retour en France.

1-5-1869 : départ de Toulon pour la Martinique - sortie de Toulon par le remorqueur l'Utile.

25-12-1868 : départ de Toulon pour les Antilles - escales à Oran, Gorée, Cayenne.

13 au 22-2-1869 : Fort-de-France.

23-2-1869 : liaison Fort-de-France vers Basse-Terre,

24-2-1869 : Basse-Terre vers les Saintes.

27-2-1869 : appareillage des Saintes, escale à Basse-Terre, vers Toulon.

14-4-1869 : arrivée à Toulon avec 615 pax de Cayenne (CF Souzy).

13-9-1869 : de Toulon à Rochefort, avec forçats pour la Nlle-Calédonie.

23-9-1869 : arrivée à Rochefort.

8-10-1869 : départ de Rochefort pour Toulon.

16-10-1869 : escale à Cadix.

3 au 7-11-1868 : de Toulon à Stora (CF Pi).

14-11-1868 : retour à Stora

15 au 18-11-1868 : de Stora à Toulon.

27-9-1870 au 15-1-1871 : Antilles et Guyane.

16-1-1871 : à Toulon, venant du Sénégal, Guyane et Antilles.,

1-3 au 2-6-1871 : appareillage de Toulon pour Sénégal, Guyane, Antilles, avec 200 forçats pour la Guyane.

10-31871 : mouille sur rade à Gorée - mis en quarantaine à cause de la variole à bord (1 mort).

10-10-1871 : gravement avarié dans une tempête dans les Antilles.

15-2-1872 : rayé à Fort de France.

classe Magicienne

Frégates de 2e rang converties sur plans de De Roussel.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Magicienne

Toulon

26-6-1845

26-12-1861

8-1-1862

19-4-1886

Thémis

Toulon

4-1847

29-4-1862

21-11-1862

7-11-1882

caractéristiques

dimensions

origine : 52 x 14 x 6.20 x 7.06 (C.) m

1862 75.69 x 14.40 x 6.38 m

déplacement

origine : 2 183 t ; puis : 3 408 t

vitesse

11.21 n

effectif

origine : 441, puis : 415 h

propulsion

1 hélice à puits - machine Marseille de 480 chn, 1400 che - charbon : 450 t

6 chaudières tubulaires ; hélice double bipale de 5,2 m de diamètre ; puits d’hélice ;

(Magicienne : 12 n à 51 t/mn pour une pression de 2,05 atm et une puissance de 1280 chi, la consommation étant de 2,18 kg/chi/h.

voilure : 2 177 m² (3 mâts carré)

rayon d'action : 3 300 N à 10 n

armement

Magicienne origine: bat : 28x30 - gaill : 4x16cm obus. +18x30 caronades

1862 : bat: 24x16cm - gaill : 4x16cm

1869 : bat : 8x16 cm rayés + 18x30 NR1 - gaill : 6x16 cm

1873 : bat : 24x16cm (Mol 158) - gaill : 1x12 + 4x4 (pour embarcations)

1872 : bat : 12x16 cm rayé mod. 1867 - gaill : 4x16 cm id.

1879 : bat : 16x14cm - gaill : 4x14cm + 4 Hotchkiss

Thémis

1865 : bat : 24x16cm - gaill : 4x16cm

1872 : bat : 12x16cm - gaill : 6x16cm

armament

Historique

Magicienne

1857 : transformée pour la vapeur avant son lancement.

6-4-1860 : appareille de Singapour pour la Chine avec une partie du 102e de ligne.

14-8-1863 : appareillage de Toulon pour Alger et le Pirée.

1864 : accompagne le roi de Grèce aux îles Forniennes.

14-3-1865 : à Beyrouth, venant du Pirée.

8-9-1865 : départ de Chypre pour Toulon.

9-9-1865 : avarie de machine - retourne à Toulon sans machine.

28-4-1866 : appareille de Toulon pour la division navale d'Amérique du Sud.

6-1-1866 : arrivée en rade de Rio.

8-1-1868 : en rade de Rio, à destination de Montevideo.

2-4-1868 : arrivée à Montevideo (CA Coupvent-Desbois).

6-1868 : retour en France.

10-1-1869 : sortie de bassin (Brest ou Lorient?).

10-1869 : appareillage de Lorient pour la division navale d'Amérique du Nord.

8-1-1870 : à Fort-dr-France.

11-6-1870 : à New-York.

21-3-1871 : à Toul, venant d'Alger (CV Vicary).

11-1871 : rentre à Lorient.

25-2-1871 : à Fort de France.

1872 : grosses réparations jusqu'en août 1873.

15-8-1873 : division navale des Antilles et d'Amérique du Sud.

1-9-1875 : à Brest.

1876 : en réparation à Brest.

9-12-1876 : division navale d'Amérique du Sud.

29-4-1879 : retour à Rochefort.

1874-75 : station des Antilles et Terre-Neuve.

1877 : navire amiral à Tahiti.

15-8-1877 : tentative de renflouement de la goélette Mésange (Marquises).

10-1878 : retour en France.

30-1-1877 : appareillage de Montevideo pour Valparaiso.

1880 : Antilles.

1886 : bâtiment central de réserve.

1895 : renommé Sémiramis, bâtiment central à Landévennec.

1899 : rebaptisé Magicienne.

1900 : démolition

Thémis

Nota : Vous trouverez des extraits du journal de bord de la Thémis dans les pages "Témoignages".

1858 : transformé en mixte et allongé avant son lancement.

17-6-1863 : appareillage de Toulon pour exercices.

26-3-1864 : en escale à Messine avant Trieste pour escorter la Novara qui amène l'archiduc Maximilien d'Autriche au Mexique (Cpt Morieur).

24 au 26-4-1864 : escale à Gibraltar avec la Novara, puis départ pour Madère.

28-5-1864 : arrivée à Vera Cruz au Mexique après escale à Gibraltar, et à La Jamaique.

31-7-1864 : retour en France.

9-1-1865 : placée den réserve 2eme catégorie.

5-7-1865 : appareillage de Toulon de la frégate amirale de la division navale des Antilles, pour la campagne du Mexique. Elle est en même temps chargée d'escorter la

frégate Novarra destinée à l'empereur Maximilien du Mexique (CV Amédée Ribourt).

18-9-1865 : au mouillage à New-York.

12-5-1866 : rade Fort de France.

9-6-1866 : appareille de Fort de France pour New-York.

27-6-1866 : arrivée à New-York.

27-10-1866 à New-York.

12-12-1866 : sur rade Fort de France.

29-12-1866 : appareille de Fort de France pour l'île des

Oiseaux, puis la Guadeloupe (CA Didelot).

12-1-1867 : placée en réserve 2.

28-9-1867 : retour à Lorient.

16-10-1867 : entré au bassin de radoub n° 2 à Lorient (CF

Bréart).

15-5-1869 : à Beyrouth venant des Sporades.

1870 : armée.

1874 : reclassée croiseur de 1ère classe.

7-11-1882 : rayée - caserne des marins et magasin de la

direction du port de Lorient - embossée au poste 7, face à la

grue de 150 tonnes, rive droite du Scorff.

1923 : elle est déplacée au Nord du pont Gueydon,

27-7-1930 : est échouée à la pointe du Malheur en vue de sa

démolition. Amenée en baie de Kergroise.

1-7-1931 : amenée sur la vasière de Kergroise en rade de

Lorient, elle se casse en deux sur le rocher des Trois Sœurs.

17-12-1932 : elle prend feu au cours de sa démolition, brûle

toute la nuit du 17. Le lendemain, il n’en reste quasiment

rien.

Bellone

Frégate de 2e classe dessinée par Carlet, tranformée en mixte par Lisleferme.

nom

chantiers

sur cale

lancement

2e lct

en service

rayé

Bellone

Cherbourg

26-8-1845

26-3-1853

11-8-1858

1-8-1859

22-6-1877

caractéristiques

déplacement

2 250 : puis 2 328 t

dimensions

origine : 52.00 x 14.07 x 6.30 m - puis : 56.50 x 14.40 x 6.24 x 7.11 (c) m

effectif

441 h , puis 365

h

vitesse

9.78

n

propulsion

1 hélice à puits - machine à vapeur Schneider de 200chn, 939 che

4 chaudières tubulaires ; hélice double bipale de 4,6 m de diamètre ; pas 5,1 m ; puits d’hélice ; 10 n à 65 t/mn. Gréée en 3 mâts carré,

voilure de 3681 m².

armement

origine : bat. 22x30 nr2 + 4x22cm obus. - gaill : 2x16cm+ 8x16cm obus.

1863 : bat: 22x30 nr2 + 4x22cm obus - gaill : 2x16 cm + 6x16cm obus.

1867 : bat. 16x16cm - gaill : 2x16 cm + 2x14cm

Historique

26-5-1857 : remontée sur cale - début de la transformation en transport mixte, sans allongement (les nouvelles dimensions correspondent seulement ) des

ajustements).

11-8-1858 : nouveau lancement.

28-12-1859 : à St Pierre et Miquelon, venant de Madère et de France.

29-1-1862 : arrivée à Fort de France, venant de la Guadeloupe.

10-3-1862 : à Fort-de-France.

29-6-1862 : arrivée à Cherbourg, venant de New-York.

5-8-1862 : désarmé - en réserve 3.

1-63 : à Sacrificios.

16-6-1863 : à Vera-Cruz.

6-8-1863 : appareille de Vera Cruz pour Tampico avec l'Eure, l'Entreprenante, le Panama, le Brandon et la Tempête.

8-8-63 : arrivée à Tampico avec 3 chaloupes à vapeur pour le débarquement (l'Impératrice, la Jeanne d'Arc et l'Augustine).

1-10-1863 : à Sacrificios (Vera-Cruz).

10-12-1863 : au mouillage à Sacrificios.

1-1864 : au mouillage à Vera Cruz.

12-7-1864 : au mouillage à Vera Cruz.

22-8-1864 : débarquement à Bagdad avec le Darien, le Colbert et la Drôme.

24-2-1865 : à Fort-de-France.

12-3-1865 : en réparations à St Pierre et Miquelon.

21-5-1865 : à Vera-Cruz.

14-1-1868 : nouveau stationnaire à Gorée pour remplacer la Zénobie.

6-3-1868 : à Gorée.

5-5-1868 : à Gorée venant du Gabon.

1869 : division de l'Atlantique.

15 au 19-2-1869 : au Cap venant du Gabon et St Paul de Luanda.

9-1-1870 : arrivée à Cherbourg venant de Gorée.

fin 3-1872 : du Sénégal pour la France.

22-6-1877 : rayée.

1885-94 : ponton d'amarrage à Lorient.

1895 : démoli.